Sélectionner une page

 

 

La panna cotta, une spécialité italienne

A Pâques, nous avons passé quelques jours dans un petit village de montagne du nord de l’Italie.  Pour terminer un excellent repas, on nous servit une panna cotta au caramel qui est la spécialité locale.

Ce fut la révélation. Surtout au niveau de la texture. Le rapport gélatine-crème était parfait. Le dessert tenait bien en forme tout en gardant un intérieur légèrement crémeux.
Nous étions cinq à avoir pris ce dessert et nous étions tous unanimes: c’était la meilleure panna cotta jamais mangée.

Le secret: savoir doser la gélatine

Nous avons demandé au chef s’il avait un secret. Nous avons été presque déçus d’apprendre qu’il  faisait comme tout le monde. Mis à part une toute petite différence: moins de gélatine et un tout petit peu plus de sucre en comparaison à d’autres recettes.

Moins de gélatine dans la crème et moins de sucre dans le coulis

De retour à la maison, je me suis tout de suite mise aux fourneaux et le résultat fut au rendez-vous. Presque comme là-bas, dis !
Comme accompagnement, j’ai préféré un coulis de baies à peine sucré, voire légèrement acidulé, pour créer une harmonie avec la douceur de la crème.