Grittibänz, Manele, Bonhomme de la Saint-Nicolas, etc

En Suisse, comme dans la plupart des pays européens, on fête la Saint-Nicolas le 6 décembre de chaque année.

Une tradition appréciée en Suisse

A cette occasion, on confectionne des bonhommes en pâte levée. C’est une tradition très populaire dans notre pays et si on ne les fait pas soi-même, on en trouve dans toutes les boulangeries et commerces alimentaires.

Un bonhomme, plusieurs noms selon les régions

Ce bonhomme en pâte porte divers noms selon les pays et leurs régions linguistiques.

En Suisse romande, c’est « Bonhomme de Saint-Nicolas », au Tessin « Pupazzi di San Nicolao », en Suisse alémanique le nom le plus courant est « Grittibänz » ou « Grittibenz« . Benz étant le diminutif de Benoît qui qualifiait autrefois un homme de façon générale. Un « Gritte » désigne une fourche ou une position écartée des jambes en dialecte bernois.
A Bâle, il est également nommé *Grittimaa » et « Elggermaa » en Thurgovie.

Quelles pâte pour confectionner les bonhommes ?

Les bonhommes sont aujourd’hui confectionnés avec une pâte levée enrichie (beurre). En fait, le plus souvent, c’est la même que celle utilisée pour notre fameuse « tresse du dimanche ».

Traditionnellement, ils sont décorés de raisins secs, de sucre perlé et on ajoute une pipe, un bâton ou une branche de chocolat.

De nos jours, d’autres fantaisies sont permises. Pour varier, on peut utiliser aussi des canneberges séchées, des noisettes, des noix, etc ….

Et pourquoi pas une Bonnefemme Grittibenz ?

Un moment à partager avec les enfants

C’est une recette idéale pour partager un moment en famille. Les enfants adorent « tripoter » la pâte et auront beaucoup de plaisir à créer leur propre bonhomme.

Si vous décidez d’en faire avec vos enfants, pensez à préparer la pâte le matin pour l’après-midi ou au moins 3 heures avant la confection.


Bonhommes de la Saint-Nicolas

4 bonhommes

Préparation: env. 30 mn
Levage: env. 2 heures
Cuisson au four: env. 25 min.


Pour la pâte
500 g de farine
1 cc de sel
3 cs de sucre
1 sachet de levure sèche
60 g de beurre mou en morceaux
3 dl de lait tiède

Pour la décoration des bonhommes
1 oeuf battu
raisins secs
sucre perle
noisettes

Pour la pâte: dans un récipient, mélanger tous les ingrédients secs. Puis ajouter le beurre et le lait tiède.
Pétrir 10 min jusqu’à obtenir une pâte souple et lisse. (au robot ou à la main)
Couvrir, laisser lever jusqu’à ce que la pâte double de volume. Env. 2 heures à température ambiante.

Chemiser de papier à pâtisserie la grande plaque allant au four.

Préchauffer le four à 180°C

Confection des bonhommes: couper la pâte en 4 portions. Découper env. 1/5 dans chacun d’eux pour faire les décors: écharpes, ceintures, bonnets, etc
Inciser la pâte pour former tête, bras et jambes. Coller les décors avec un peu d’eau.
Poser les bonhommes sur la plaque, badigeonner à l’oeuf et décorer à l’envie. (voir photos)

Laisser lever 15 min et enfourner.

Cuisson: env. 25 min dans le bas du four préchauffé.

Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.


Bon à savoir
– il faut d’abord badigeonner les bonhommes à l’oeuf avant de poser le sucre. Sinon il ne tiendra pas.
– la déco classique des bonhommes est faite de raisins secs et de sucre grêle
– pour varier on peut aussi utiliser des canneberges, des noix, des amandes, des noisettes, etc.

Amusez-vous bien !

Vero

2 commentaires

Répondre à verO Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.