Côtes de bette: une tarte pour changer

sans titre-z

tarte aux bettes

Depuis quelques années, j’ai la chance d’avoir un petit potager grâce une à gentille voisine qui me laisse utiliser un bout de son pré. Cet été, j’ai fait plein de photos et je voulais écrire un ou deux billets sur le sujet. Et puis, il a fait beau et trop chaud pour passer du temps derrière l’ordi. Ma motivation a fondu à mesure que le thermomètre grimpait.

Aujourd’hui, les photos prises au début de l’été ne sont plus d’actualité. Le jardin a bien changé depuis. Je vous parlerai de mon potager l’année prochaine.

IMG_7759z

récolte avant la pluie

Par contre, il y a quand même un légume de mon jardin qui mérite d’être mis en avant: c’est la côte de bette ou poirée. Un légume que j’adore. Une saveur liée à l’enfance qui me rappelle les gratins que ma maman confectionnait avec.

Pour la première fois cette année, j’ai planté trois pieds: un rouge, un jaune et un blanc qui ont poussé comme des fous. J’en suis déjà à ma quatrième récolte. Et ce n’est pas fini. Un truc de dingue. Et surtout, pas de maladie ni d’insectes envahisseurs. Peut-être grâce à la tagète (œillet d’Inde) plantée au milieu de mes pieds de bettes ? Il paraît que ça agit comme un répulsif sur certaines bestioles.

IMG_6958z

côtes de bette et tagètes
plus d’infos ici

Certains ne mangent que les tiges mais les feuilles sont comestibles et se cuisinent comme les épinards. Les côtes de bette, moi je les aime surtout en gratin, mais aussi natures, cuites à la vapeur ou en tarte dont voici la recette de celle que nous avons dévoré dernièrement.

sans titre-zz

Tarte aux bettes
pour un moule à tarte de +/- 30 cm de dia

1 abaisse de pâte feuilletée
800 g de côtes de bette (tiges et feuilles)
2 œufs
1 dl de crème entière
2-3 cs de parmesan
1 gousse d’ail pressée
poivre et sel

D’abord, foncer le moule avec la pâte feuilletée, piquer à la fourchette et placer au frais. Laver les côtes de bette. Couper les tiges en tronçons de 1-2 cm et émincer les feuilles grossièrement. Etuver brièvement le tout jusqu’à légère tendreté des tiges. Très bien égoutter.

Préchauffer le four à 220 C°, chaleur haut et bas. Répartir les bettes dans le moule et mettre au four dans la partie la plus basse pour 15 min. Pendant ce temps, battre les œufs, y mélanger la crème et le reste des ingrédients. Assaisonner à votre goût avec le poivre et le sel. Répartir sur les bettes et continuer la cuisson pendant 30-35 min.

A déguster chaud ou tiède, c’est meilleur. Et pour un menu tout végétarien, accompagner la tarte d’une belle salade pommée.

C’est exquis !

😉

12 réflexions sur “Côtes de bette: une tarte pour changer

  1. Rohh la la, j’adore cette tarte. En effet, dans mon enfance, on n’utilisait que les tiges, je ne sais pas pourquoi. J’ai appris qu’on pouvait très bien utiliser les délicieuses feuilles aux US. Depuis, tartes, gratins, « ratatouilles, » soupes, et autres délices aux bettes (ou blettes) (tiens c’est marrant, le nom anglais est « swiss chard ») ne sont pas rares chez moi🙂

    J'aime

    • Au hasard de mes balades sur les blogs culinaires, j’avais déjà remarqué que c’était un légume largement répandus aux USA. Son nom m’avait interpellé également.
      Si on ne mangeait pas les feuilles à une certaine époque c’est peut-être parce qu’elles étaient la proie d’insectes et qu’on traitait moins les légumes. La tige est rarement attaquée. A savoir aussi que les feuilles ne se conservent pas plus de 1-2 jours. Elles deviennent molles. Je n’ai pas essayé en soupe. C’est une idée. 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Hmm c’est un légume que toute la famille apprécie beaucoup mais que je n’ai jamais cuisiné en tarte. A essayer donc😉 Bises VérO

    J'aime

  3. J’aime beaucoup les « blettes » 😉 rissolées à la poêle avec une noix de beurre… Malheureusement les dernières fois que j’en ai mangé ça ne m’a pas fait du bien du tout😦
    Faut que je réessaye mais j’ai un peu peur!!

    J'aime

  4. Les côtes de bettes se cuisinent aussi avec leurs feuilles. Je fais suer mes côtes jusqu’à ce qu’elles soient tendres dans un peu d’huile d’olive, ensuite j’ajoute les feuilles, quand elles sont ramollies, j’incorpore le jus d’une orange, sel, poivre, et crème à la fin; c’est surprenant comme association, mais c’est délicieux ! Même ma fille, qui n’aime pas trop les bettes, en mange !
    Ce soir j’essaie la tarte😉

    J'aime

    • Perso, c’est les feuilles que je préfère… J’aime bien aussi préparer ce légume en gratin.
      En tout cas, je retiens ta recette étonnante avec du jus d’orange.
      Tu me donneras des nouvelles de ta tarte !

      J'aime

Votre avis m'intéresse alors n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s