bOuillOn aux légumes d’hiver et Os à mOëlle

IMG_0783z

Deuxième épisode neigeux de l’hiver. C’est peu pour la saison, mais c’est tant mieux finalement. Comme je l’écrivais dernièrement, je n’aime pas trop quand il neige. D’abord, parce ce que par ici, elle ne sert à rien:  c’est la plaine et pas la montagne. Et puis, parce que très vite, elle fond et qu’il ne reste que des tas grisâtres et moches au bord des routes pendant des semaines pour peu que les valeurs soient négatives.

Bref, vous l’aurez compris, l’hiver n’est de loin pas ma saison préférée. Et c’est avec impatience que j’attends le printemps. Encore quelques semaines et le tour est joué.

En attendant, j’aime bien cuisiner des plats qui réchauffent autant le corps que l’esprit, comme des soupes, des tartes au fromage ou un bon papet vaudois. Mais ces plats sont plutôt riches en calories et si je ne veux pas passer le printemps à manger de la salade pour entrer « éventuellement » dans un bikini, il faut que j’allège mes repas.

Alors, ce que j’aime bien faire, ce sont des bouillons de légumes. C’est peu calorique et pratique si vous en faites une grande quantité qui vous permet de tenir quelques jours. Et si vous en avez marre du bouillon, vous pouvez très bien le congeler pour une autre fois.

Dans la recette ci-dessous, j’ai rajouté des os à moelle (j’adore) qui donnent plus de goût au bouillon. Bien sûr, la moelle contient beaucoup de calories. Mais si vous vous en tenez à un ou deux petits os, ça passe. Ou alors, utilisez des os sans moelle. Ou pas d’os du tout si vous êtes végétarien.

IMG_0764z IMG_0546z

Bouillon aux légumes d’hiver et os à moëlle

pour  4 personnes

1 gros oignon
1 poireau
1 céleri
quelques carottes
2 gousses d’ail
4-6 beaux os à moelle
1-2 feuilles de laurier
2-3 clous de girofle
poivre et sel
1-2 l d’eau

Sans le peler, couper l’oignon en deux dans le sens de la largeur. Le faire revenir côté coupé dans une poêle légèrement graissée. Mettre de côté. Laver et parer les autres légumes. Couper le poireau en tronçons de la longueur d’un doigt. Faites de même avec les carottes. Partager le cèleri en quatre ou six selon sa taille. Peler les gousses d’ail. Piquer l’oignon ou le poireau avec le clou de girofle et la feuille de laurier. (voir photo) Il est important de ne pas couper les légumes trop petits, car ils seraient cuits avant les os et risqueraient de se transformer en purée. Dans une grande casserole, faire revenir les os dans un peu de graisse. Lorsqu’ils ont pris une belle couleur, ajouter les légumes et les épices et mouiller avec l’eau. Recouvrir complètement les légumes. Laisser mijoter dans une eau frémissante au moins 1 heure jusqu’à ce que les légumes soient tendres. L’idéal, c’est de consommer le bouillon un jour après la cuisson.. Il sera bien meilleur. Plus riche en goût. Et par la même occasion, en le laissant refroidir complètement, ça vous permettra d’ôter la couche de graisse qui se sera formée à la surface. Il ne vous reste plus qu’à le réchauffer gentiment jusqu’à ce que les légumes soient bien chauds et que la moelle des os se soit bien ramollie. A déguster avec du pain de campagne sur lequel vous étalerez la moelle avec un peu de gros sel.

IMG_0786z IMG_0538z

😋

19 réflexions sur “bOuillOn aux légumes d’hiver et Os à mOëlle

  1. Waow, très belle assiette et superbe présentation. Tu fais ça comme une pro VérO. Et miam, j’adore les os à moëlle. Bref avec le temps qu’il fait dehors, ta recette me fait bien envie… Belle semaine à toi:-)

    J'aime

    • Moi aussi, les os à moelle, j’en mangerais tous les jours. En France, à Paris, j’ai dégusté des os coupés dans le sens de la longueur. C’était génial. Ce n’est pas courant chez nous. Dommage.

      J'aime

  2. Mmmmhhhh j’en ai l’eau à la bouche… Vais vite programmer ta recette pour cette semaine !
    Pour en revenir aux os à moelle, qui sont également mon péché mignon. Si tu passes une fois par Lausanne
    sache qu’il y a une brasserie (sans vouloir leur faire de pub, le Lausanne-Moudon) qui prépare les os à moelle exactement
    comme tu le décris dans ton commentaire, coupé dans la longueur et servi avec du gros sel et du pain, slurp, une tuerie !

    J'aime

Votre avis m'intéresse alors n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s