Panna cOtta aux fleurs de lavande

Panna cOtta , cOulis d’abricOts et fleurs de lavande

 

 

La pana cotta fait partie des desserts les plus connus de la gastronomie italienne. Comme son nom l’indique, l »ingrédient principal de la recette est la crème que l’on cuit.

Et une vraie pana cotta se fait avec de la crème entière. Remplacer la crème par un produit allégé ou du lait dénaturerait complètement la recette.  Le résultat n’aura plus rien à voir avec la recette originale. Ce ne serait plus, logiquement, une pana cotta.

Malheureusement, la toile regorge de recettes de pana cotta allégées avec du lait,  voire avec du « lait » de riz, de soja, d’amandes et j’en passe. C’est un affront à un classique de ce qui est pour moi la meilleure cuisine au monde.
Et la pana cotta n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Bien sûr, mes propos ne concernent pas les personnes intolérantes ou allergiques.

Vous me trouvez peut-être extrême ? Je vous explique:  il n’y a rien qui m’énerve plus que d’être alléchée par un titre prometteur et être déçue par le contenu de la recette. Et encore une fois, malheureusement, internet regorge de ce genre de mixtures.

Un peu de bons sens que diable !

Du lait de soja, mélangé à de l’agar-agar et édulcoré avec de la stevia ne peut pas s’appeler pana cotta. Et je vous jure, je n’invente pas.
Un autre exemple, avec une recette de tiramisu où le mascarpone est remplacé par du fromage blanc 0%, les biscuits de Savoie par une génoise sans farine ?, au café, de la vanille  est ajoutée pour masquer l’aigreur du fromage et le sucre est remplacé par un édulcorant industriel !!!

Et le plaisir dans tout ça ?

Ce que je veux dire, c’est que si on change un ou plusieurs ingrédients d’une recette, on doit aussi changer le titre de la recette. Simple question de respect vis-a-vis de la recette originale et aussi, pas des moindres, du lecteur.

Mais l’honnêteté paie très mal. Un titre tel que  » Lait de soja cuit, lié à l’agar et édulcoré à la stevia », c’est pas très vendeur et  ça n’attire pas les lecteurs.

Et pas de lecteurs, ça signifie des clics en moins et le risque de descendre dans les oubliettes d’un classement quelconque …

Bon, j’arrête.

C’était ma minute « petit coup de gueule » pas bien méchant, mais tellement vrai.

Voici la recette avec de la vraie crème, de la vraie vanille et du vrai sucre raffiné.

 

 

Pana cotta à la vanille

Temp de prép. + cuisson 30 mn   Difficulté facile Moules de env. 1,5 dl (4x)

6 dl de crème liquide
3 cs de sucre
1 gousse de vanille fendue dans la longueur
4 feuilles de gélatine

Pour commencer, faire tremper les feuilles de gélatine 5 mn. dans de l’eau froide, puis égouttez-les.  Ensuite, porter la crème à ébullition dans une casserole avec la gousse de vanille. Baisser le feu et réduire la crème à env. 5 dl. Retirer du feu et enlever la gousse de vanille.

Ajouter les feuilles de gélatine au liquide très chaud et bien délayer. Filtrer au travers d’une passoire et remplir les moules rincés à l’eau froide. Laisser refroidir, couvrir et laisser prendre au frigo env. 3-5 heures.

.

Compote d’abricots aux fleurs de lavande

500 g d’abricots coupés en quatre
6 cs de sucre
2 cs de fleurs de lavande (en garder un peu pour décorer)

Mettre le tout dans une casserole et cuire gentiment jusqu’à ce que les abricots se « défassent ». Laisser refroidir.

Une fois bien refroidies, démouler les pana cotta sur une assiette, garnir de compote d’abricots et décorer avec les fleurs de lavande mises de côté.

Régalez- vous !

verO

Publicités

19 réflexions sur “Panna cOtta aux fleurs de lavande

  1. Mmmmh, ca a l’air délicieux… J’associe maintenant plus volontiers les abricots au romarin, mais cela doit être bon aussi avec de la lavande! Pour ton mini « coup de gueule », je suis assez d’accord avec toi. Je suis dans un pays où il mette de la gélatine dans les yogourts!!! même ceux au lait entiers, impossible de trouver un jus d’orange sans ajout de vitamine C et uniquement cela comme ajout est rare…

    Pour le yogourt on a trouvé du normal avec comme ingrédient uniquement du lait et des ferments, mais pour le jus d’orange on presse ma petite dame…

    J'aime

    • Les jogurts ainsi que certains produits lactés industriels contiennent , hélas, bien souvent de la gélatine ou alors de l’amidon de maïs. C’est pas vraiment mieux. Ici, en Suisse, ils en mettent aussi.
      De la gélatine, il y en a un peu partout malheureusement
      En faisant quelques recherches, j’ai appris qu’on trouve de la gélatine dans une très grande quantité de produits comestibles tels que: aspics, crèmes glacées, bonbons mous, chewing-gum, guimauves, confitures, yaourts, fromages à tartiner, margarine, jus de pommes, vinaigre et j’en passe…

      En lisant les étiquettes des produits que vous achetez, vous retrouverez la gélatine sous le code E441.
      (en Suisse, en tout cas)

      J'aime

  2. je decouvre ton blog et il y a vraiment des recettes très sympas.
    Je suis entièrement d’accord avec toi, appelons un chat un chat, un tiramisu un tiramisu…etc….
    pas facile de se demarquer dans la blogosphère culinaire. En tous les cas tes photos sont superbes.

    J'aime

Votre avis m'intéresse alors n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s