vers une alimentatiOn à deux vitesses . . . révOltant !

 bovins011

 

Je n’en reviens toujours pas ! Et je suis révoltée. Je vous explique: faisant pour une fois mes achats à la COOP, (supermarché no 2 de Suisse) je m’arrête à la boucherie qui vend de la viande à la coupe, pas sous vide. Mon regard se promène sur les différents morceaux puis sur les prix… c’est à ce moment-là que j’ai cru que j’avais besoin de lunettes.  Pourquoi ?  Parce que le filet mignon de porc est vendu à  SFR. 58.–/ kg  (€ 40.- ) et tenez-vous bien,  le filet de boeuf à … SFR 101,50/kg / € 68.- !!!   

Ces viandes sont  vendues sous le label NATURAFARM, label qui prône une élevage dans le respect de l’animal et de l’environnement. Par contre, pas trace du label officiel BIO suisse.

Alors, je m’interroge. Le simple fait de respecter des règles essentielles vis-à-vis de notre environnement justifie-t-il un pareil prix ?   Peut-on être sûr que le morceau de viande acheté est bel et bien issu d’un élevage respectueux ?  Et surtout, qui peut se payer de la viande à  plus de SFR. 100.-/kg  ?

On nous dit que manger des aliments bio et respectueux de l’environnement est meilleur pour la santé. Je veux bien le croire, j’en suis même convaincue. Mais c’est hors de prix ! L’alimentation bio serait-elle en train de devenir un produit de luxe uniquement destiné aux nantis ?

Heureusement, j’ai la chance de vivre à la campagne et de pouvoir acheter des légumes et parfois de la viande directement chez le producteur. Et paradoxalement, à moindre coût que dans un supermarché. Un comble !
Mais  tout le monde n’a pas cette chance.

Alors, dirigeons-nous vers une alimentation à deux vitesses ?

Je reste vraiment perplexe et vous … ?

 

11 réflexions sur “vers une alimentatiOn à deux vitesses . . . révOltant !

  1. Le bio et le naturafarm est un grand business! La viande (et le fromage) est trop chère et rien ne justifie ces prix… Moi aussi, ça me révolte! A cause de ça, je mange que très peu de viande et encore me avec ces labels (malheureusement).

    Bises et bon WE,

    Rosa

    J'aime

  2. Le Filet de bœuf varie entre 35€ et 45€ à Paris et pour de la viande non BIO …Alors 68€ ne parait pas « délirant » !!! Même si cela est exagéré. Mais le consommateur a force de « loi » et a le dernier mot en ne tombant pas dans le panneau en achetant de la viande à un tel prix. .. La viande issue d el’agfriculture raisonnée est aussi meilleure que le BIO et n’atteint pas ce sommets…Alors consommateurs/trices arrêtez d’être des GOGO et de vous laisser plumer par des slogans marketing ou pire pseudo « santé » !

    J'aime

  3. C’est hallucinant !!!! la viande devient carrément un luxe à ce prix là ,je suis d’accord avec toi manger bio de nos jours devient de plus en plus utopique surtout quand on a une famille nombreuse ,c’est le paradoxe de cette société dans laquelle on vit : les choses « naturelles » sont hors prix et les choses bourrées de produits beurkk sont accessibles ,après on se plaint que les gens d’en bas font de la mal bouffe ,on ne leur laisse pas le choix les pauvres !!!
    Il faut rouler sur l’or pour manger « sain » aujourd’hui …ce monde me fait de plus en plus peur …

    J'aime

  4. MAMINA, non, pas d’erreur. Le pire, il y a moins de 2 ans, ce morceau coutait SFr. 10.- de moins ! !

    ROSA, en effet, c’est un vrai business, comme le dit Enzo, pour consommateurs GOGO aveuglés par des promesses.

    TIUSCHA, c’est vrai que ce n’est pas nouveau. Mais les écarts semblent toujours devenir plus grands.

    ENZO, tout à fait d’accord avec toi. A nous d’agir et surtout de réfléchir avant. Petite précision, il ne s’agit pas de viande bio à proprement parler. Normalement, le prix du filet de boeuf tourne autour des SFR. 70.- à 80.-.

    MADJY, c’est vrai et c’est bien triste. Peut-être que la crise, qui n’en est qu’à son début, fera bouger les choses …

    J'aime

  5. Ca fait depuis que mes parents sont arrivés en Suisse (1981) qu’ils ne mangent pratiquement plus de viande, tellement c’est cher. Ils vont parfois faire les courses à St-Julien en Genevoix, juste de l’autre côté de la frontière…

    Ici aussi les produits bios sont très chers, mais je pense sincèrement que c’est plus intelligent de manger moins mais mieux. Je ne mange pratiquement plus de viande depuis longtemps, mais quand j’en mange, c’est de la viande bio, d’animaux qui ont eu une vie saine, et j’en profite vraiment mieux.

    Le coût des produits bios me force effectivement à faire plus attention à ce que j’achète et à moins gâcher. Par exemple je fais toujours mes menus pour la semaine à l’avance (et avant d’aller faire des courses) et autour d’un aliment en particulier. Mais je suis très consciente que j’ai de la chance de pouvoir me l’offrir!

    J'aime

  6. je mange peu de viande, une fois par semaine en moyenne, et c’est pour ca qu’on peut se permettre de ne prendre que du bio

    bcp mange de la viande tout les jours, mais de pietre qualité.

    c’est un choix, et ca evite de faire tuer en masse trop d’animaux.

    mais il est clair que les industries et label doivent jouer sur ce besoin de qualité et d’authenticité pour exagerer les prix !

    c’est revoltant, parcequ’effectivement, ca conduit a une alimentation a deux vitesse comme tu le dis si bien

    J'aime

  7. JE fais malheureusement le même constat : le BIO se veut produit de luxe …. alors que le BIO devrait être la norme, il est élitiste puisqu’il ne s’adresse qu’aux « grosses bourses ». Par ailleurs comme manger Bio est un mode de vie, il ne suffit pas de s’acheter une fois dans la semaine du bio, c’est un « combat « de tous les jours, : fruits, légumes, viandes, … ce qui devient totalement inabordable … alors je dis oui quel bonheur de vivre à la campagne et de pouvoir profiter des fermiers du coin pour s’acheter des volailles qui courent (si si !! une volaille à l’origine peut courir) , des légumes du potager du voisin… enfin , c’est un long débat , merci de l’avoir soulevé !!

    J'aime

  8. DR CASO: la viande est effectivement moins chère en France. J’en mange également moin , mais celà ne me permet quand même pas d’acheter de la viande à plus de SFR 100.-/kg pour toute ma famille. Mais je fais quand même attention, particulièrement avec les fruits et légumes et j’achète local et de saison. C’est déjà ça !

    ELSA: tout-à-fait d’accord avec toi. Je me rends bien compte que j’ai une chance incroyable de vivre à la campagne.
    Au fait, les poules savent courir et en plus elles peuvent même grimper aux arbres … photo à voir bientôt sur DelimOOn 😉

    J'aime

  9. Bonjour,
    Je découvre aujourd’hui votre blog que je trouve très bien!
    Il me semble que vous oubliez tous(-tes?) quelque chose dans vos commentaires: la différence de prix n’est pas dûe à des producteurs qui abusent, mais partiellement à la grande distribution qui se prend de bonnes marges sur ce type de produits (bio ou label – d’où l’intérêt de la vente directe) et SURTOUT la politique agricole du pays qui soutient moins les petits producteurs de qualité que les gros producteurs qui empoisonnent notre environnement!
    Donc ce n’est pas en boycottant le bio que l’on peut faire baisser les prix mais en faisant pression sur nos gouvernements pour qu’ils soutiennent des producteurs qui en valent la peine! 🙂

    J'aime

Votre avis m'intéresse alors n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s