la rhubarbe du Vully…une tarte pOur cOmmencer

Avant de vous parler de la rhubarbe, il faut d’abord que je vous explique ce qu’est le Vully. C’est une belle région, au bord du lac de Morat dans le canton de Fribourg, en Suisse. Regardez de l’autre côté du lac, sur la photo, … c’est là que j’ai la chance de vivre.

murten.jpg

C‘est une région viticole qui produit, pour la plus grande partie, une vin blanc du même nom, mais aussi diverses autres spécialités vinifiées. C’est également une région maraîchère très fertile, à cause des marais justement, où sont cultivés de nombreux légumes dont la fameuse rhubarbe. Au fil des années, grâce à la beauté naturelle du site, la région a connu un essor touristique en constante augmentation que je qualifirais de parfois étouffant surtout en belle saison.
Les spécialités culinaires sont les filets de perches et le fameux Gâteau du Vully dont je publierai des recettes un jour.
Surnommée la Riviera fribourgeoise, c’est une région où il fait bon vivre, difficile pour moi d’imaginer vivre ailleurs.

 

La rhubarbe20070502_0059z.jpg

Il est probable que la rhubarbe soit d’origine chinoise. Au 16e siècle, elle fut importée d’Asie en Russie, puis en Angleterre. C’est à partir du 19e siècle qu’on la trouve en Europe. Dès 1940, elle occupe une place privilégiée dans les grèves et coteaux ensoleillés du Vully. Les producteurs de rhubarbe du Vully fournissent 80 % de la production suisse. C’est la principale région de production en Suisse avec env. 15 ha et 300’000 kg de rhubarbes récoltées pour le marché frais et l’industrie de transformation.
Une jeune pousse mise en terre au printemps sera productive l’année suivante et ceci durant environ 10 ans. Au Vully, nous apportons quelques éléments nutritifs à la plante en fonction de ses besoins. Il faut savoir que la culture de la rhubarbe demande beaucoup d’heures de soins et de travail du sol car aucun traitement chimique n’est effectué sur cette plante dans notre région.

Il existe 3 sortes de rhubarbe:  la rouge   –   la verte  –  la rouge et verte.

.

20070403_0068.jpgC’est la rouge et verte qui est la plus cultivée au Vully. D’un point de vue gustatif, les trois sortes sont très proches. La rouge n’est pas plus douce que la verte, ce qu’on croit souvent à tort.

La récolte, manuelle, se fait dès fin mars et jusqu’au début juin par les maraîchers qui consacrent une bonne partie de leurs journées, un couteau à la main, pour récolter cette magnifique et délicieuse rhubarbe que la plupart des helvètes retrouveront dans leur assiette.

Elle est riche en vitamines A, C et en sels minéraux. Pauvre en calories, elle a un effet favorable sur la régulation intestinale.

La rhubarbe fait partie des légumes mais elle se prépare le plus souvent comme un fruit. Seule la tige est utilisée en cuisine. La rhubarbe se congèle sans problème sans être blanchie au préalable.

Elle se prête à merveilles à de nombreuses recettes, telles que confiture, compote, chutney, mousse, sirop, parfait, tiramisu et pour commencer une…

     Tarte à la rhubarbe

20070430_0054z.jpgLa recette étant facile,  je ne vais pas vous indiquer des quantités bien définies mais juste quelques conseils.

Dans le moule à tarte que vous aurez choisi, vous étalez une pâte brisée du commerce ou mieux « maison », piquez la pâte et mettre au frais. Coupez en dés la rhubarbe que vous aurez préalablement lavée et éventuellement pelée. En principe, on utilise des tiges jeunes et fines qu’il est inutile de peler car la peau est encore tendre. Comme la rhubarbe perd beaucoup d’eau, répartir d’abord sur la pâte des noisettes ou des amandes moulues, puis les dés de rhubarbe. Mélangez deux oeufs à du lait, de la crème, du sucre et un peu de farine et versez sur les dés de rhubarbe. Cuire dans le bas du four env. 30-40 mn. Parsemez de sucre au sortir du four.

Il y aurait sûrement encore beaucoup à dire sur ce délicieux légume qui est aussi une élégante plante très esthétique dans un jardin, même si vous n’en mangez pas. Si vous avez des questions, n’hésitez pas, c’est volontiers que j’essayerai d’y répondre le plus correctement possible.

.

Régalez-vous !

22 réflexions sur “la rhubarbe du Vully…une tarte pOur cOmmencer

  1. J’adore la rhubarbe et j’ai la chance d’en avoir dans mon jardin.Moi aussi j’habite au bord d’un lac et il n’est pas loin du tien. Le Léman. Je suis du côté français mais j’ai mes origines en Suisse.La tarte à la rhubarbe c’est un délice.

    J'aime

  2. J’adore la rhubarbe aussi. Plein de souvenirs d’enfance, avec ce grand buisson dans le jardin !
    Ma prochaine recette sera aussi à la rhubarbe. Mais ce ne sera pas une tarte cette année ^____^

    J'aime

  3. Merci Vero!!! J’aimerais bien mieux connaitre gustativement parlant maintenant que j’en sais plus sur ce legume. Je gouterai ta recette des que je trouverai de la belle rhubarbe.

    J'aime

  4. Très joli reportage de ta jolie region, de notre joli canton😉 Je suis encore passé l’autre jour à moto faire le tour du lac et je suis meme monté au somment du mont vully pour jeter un petit coup d’oeil au panorama !! Et aux vignes bien sûr, même si je ne suis pas toujours convaincu par la qualité du vin (mais c’est une longue histoire😉 Et la rhubarbe, souvenir d’enfance des gateaux de gouter le samedi après midi..cette petite acidité qui fait frémir les papilles😉

    Bonne journée
    Biz
    Claude

    J'aime

  5. Tu vis dans une bien belle région qui me fait rêver, moi qui suis sur Paris pour mes études.
    Ta tarte à la rhubarbe est superbe et sans aucun doute succulente.
    Bisous, Alexie

    J'aime

  6. Marie-Flo: j’ai aussi vecu au bord du Léman, d’ailleurs, j’y suis née

    San: je me réjouie de découvrir ta prochaine recette

    Ninnie: merci d’apprécier et à ceux qui aiment ce genre de billet, sachez que j’ai beaucoup de plaisir à les écrire.

    Claude-Olivier: c’est une très belle région et je suis bien consciente que j’ai beaucoup de chance d’y habiter. Pour ce qui est du vin du Vully, il est vrai qu’il n’a pas toujours eu bonne presse, dans le temps, et que cette « etiquette » lui colle un peu à la peau. Je ne suis pas une grande adepte du chasselas et du pinot…cependant je peux dire que la nouvelle génération vaut qu’on lui laisse une chance. Ils sont tous très qualifiés, ont terminé leurs études d’oenologie pour la plupart avec mention et ils débordent de motivation et d’énergie.
    Aimer ou ne pas aimer un vin, c’est d’abord une question de goût. Une grande étiquette, un nom célèbre où une région ne font pas nécessairement un bon ou un mauvais vin. La météo est un des facteurs les plus déterminants et comme chaque année est différente…
    Perso, dans quelque région que ce soit, je privilégie toujours les petits vignerons-encaveurs, bien plus méritants, où le rapport qualité prix est bien plus correct. Je teste et ce qui me plait, j’achète.
    fLa plupart des grands domaines, ne sont plus ques des noms prestigieux, sans âme, appartenant pour la plupart à de grands groupes financiers qui n’ont qu’un seul objectif: la rentabilité.
    Bon, là je m’étale, désolée, mais la brèche était ouverte.
    Bien à toi
    Biz

    Lory: c’est vrai que tout le monde ne peut pas connaitre et c’est pour celà que j’ai du plaisir à écrire ce genre d’article

    Alexie: quand tu auras fini tes études, tu pourrais venir te promener par ici…;-)

    Texmex: c’est une bonne idée…que je ne peux pas appliquer chez moi…ils n’aiment pas la nox de coco…

    A tous un grand merci pour vos nombreux commentaires

    Bien à vous

    verO

    J'aime

  7. J’en ai appris des choses grâce à ton article! J’aime vraiment la rhubarbe, et ça ma donne encore plus envie d’en manger sous toutes ses formes!

    J'aime

  8. Tante Anna: je goûterais bien à ta confiture…tu en vends ?

    Bouh: c’est bien volontiers que je partagerais une part avec toi !

    Sha: je suis contente si suite à un de mes articles quelqu’un ait appris quelque chose.On se sent utile tout-à-coup…😉

    Tit: si, si, y’en a encore et toujours…jusqu’à fin juin !!!Welcome !

    Lavande: je t’ai répondu par mail A+

    J'aime

  9. Je viens aussi de publier une recette de tarte à la rhubarbe: j’ai ajouté des miettes de pain d’épices sur le fond pour absorber le jus…et je retiens aussi ta recette, je vais l’essayer tout bientôt.

    J'aime

  10. Ta photo du Vully est fantastique. Quelle merveille. Et dire qu’il y a des gens qui partent à Honolulu. Je ne connaissais pas du tout. Merci à toi d’élargir mon petit horizon
    Bises. Chrys

    J'aime

  11. c’est une très belle région, ..avant la seule rhubarbe que je connaissais c’ était celui de mon jardin, au Tessin…d’ailleurs ta région est si belle que le Tessin!
    un gros bisou!

    J'aime

  12. Bonsoir !
    La rhubarbe verte … je voudrais en planter mais PERSONNE ne connaît ici en Occitanie centrale … sauf des gens rencontrés par hasard qui venait de Franche-Comté où parait-il  » on en trouve partout » !!! Alors je lance un SOS pour qu’on veuille bien m’envoyer quelques pieds et après nous jumellerons ma belle région du Quercy avec le Vully qui semble un autre paradis sur terre .. .ici il ne manque que la rhubarbe verte !!!!

    J'aime

    • Chère Maia
      Comment ça personne ne connait la rhubarbe dans ta région ?
      As-tu demandé dans un grand GardenCenter ? Je suis presque sûre que tu dois en trouver dans ce genre de magasin.
      Je pourrais t’envoyer un pied, mais pas sur qu’il résiste au voyage. Je vais me renseigner s’il est possible d’en semer.
      A bientôt
      verO

      J'aime

  13. Bonjour Véro,
    Et non les gens ne connaissent pas la rhubarbe VERTE.. VERT comme le début de VERo ! VERT comme l’espoir que je mets dans ce forum pour trouver UN pied , un tout petit pied …
    J’ai contacté tous les jardiniers, visité toutes les fêtes de plants, les boutiques, les grandes jardineries … que dalle ! Chacun m’envoie chez LE spécialiste de service où on m’assure que je DEVRAIS en trouver … et bien sûr quyand j’arrive il n’y a que de la rhubarbe ROUGE !!!! C’est pourtant si jolie à l’oeil et si bon aux papilles la confiture de rhubarbe VERTE que je rêve de faire … Quand je pense que mon beau-frère a laissé un « HENAURME » ( parait-il.. . en plus !) pied de rhubarbe VERTE dans le jardin de sa mère à Toul … Comment-a-t-il pu « mépriser » un tel héritage ? !!!! Enfin peut-être grâce à un Véro sympa, je vais pouvoir réaliser mon souhait … Merci !
    Maià .

    J'aime

Votre avis m'intéresse alors n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s