cÔtelettes à la crème de ma mÔman

cÔtelettes à la crème

« Quand j’étais petite, je n’étais pas grande, je montrais m.. «  STOP  ! Censuré ! Ceux qui connaissent cette chanson saurons pourquoi. 😉  Je ne veux pas risquer de froisser une âme sensible.  Tout ça pour vous dire, que quand j’étais petite, je n’étais pas grande parce que je n’aimais pas les légumes. Na ! Moi, ce que j’aimais, c’était la viande. Ah ça oui et j’aurais dévoré le rôti du dimanche si on m’avait laissé faire. Il faut aussi dire, que la viande, c’était pas tous les jours. Mais heureusement finalement, car nous avons ainsi, mes frères et moi, bénéficié d’une alimentation saine et variée. Depuis, mes goûts ont beaucoup évolué. J’aime toujours la viande, mais j’en mange peu. Trop peu d’ ailleurs, et surtout pas  assez de viande rouge,  riche en fer. Mais je me soigne; une petite cure de viande séchée des Grisons et c’est reparti pour un tour. Ma mère n’était pas une cuisinière passionnée. Elle devait nous nourrir avec  les moyens du bord et elle le faisait très bien. Prenons cette recette de côtelettes à la crème. C’était la fête quand elle nous préparait ce plat. De la viande et de la sauce ! Et si elle était décidée et qu’elle faisait des frites avec…  Hmmm un régal !   Les années ont passées, que dis-je, ont filées, mais la recette reste toujours d’actualité dans ma famille. Maintenant, c’est moi qui la prépare pour ma bassecourt et tout comme moi à l’époque ils en raffolent.

 

hpim4736.JPG

 

1 côtelette de porc ou de veau/pers – 3-5 dl de crème – 200 g de gruyère râpé – poivre, sel, paprika, ail en poudre, muscade en poudre – 1 tombée de vin rouge pour déglacer

 

Faire revenir à feu vif, dans une poêle, les côtelettes de chaque côté env. 2 mn. Mettre la viande dans un plat allant au four Déglacer la poêle avec le vin rouge et verser sur la viande. Epicer à volonté. Verser 4 dl de crème autour de la viande et parsemer de fromage râpé.

 

 hpim4722.JPG hpim4730.JPG hpim4731.JPG

 

Cuisson: au milieu du four préchauffé à 180° C env. 30 mn. Si la sauce a trop réduit, rajouter la crème restante.

C’est la muscade qui donne sa particularité à ce plat. Mais il ne faut pas trop en mettre non plus. A vous d’apprécier. Pour moi, elle est devenue indispensable car elle me rappelle l’origine du plat et pleins de souvenirs d’enfance remontent à la surface.

Régalez-vous !

Publicités

16 réflexions sur “cÔtelettes à la crème de ma mÔman

  1. MAMINA: chanson qui m’a aussi été transmise par me belle famille…ils l’ont appris à mes poules…;-)
    MARI – FLO: les odeurs aident à nous souvenir, c’est pourquoi je ne change pas les ingrédients de cette recette.
    IRISA: oui très polissonne en effet et ce qui est étonnant c’est que c’est toujours des enfants qui l’ont chantée.
    LINON: alors ce café ?
    EGLANTINE: quand tu la publieras, tu me feras un petit coucou
    TIT’: « … il est mort le soleil… » chantait Nicoletta. Si tu voyais le temps pourri qu’il fait en ce moment (26.02)!
    SOHO: l’audace de cette chanson m’a toujours étonnée, oui oui 😉

    J'aime

  2. merci vero, j’aime aussi le blog italien il est plus simple..(bon,on ne peux pas faire tous pleins de choses comme dans ob, mais c’est joli).
    Ta recette est très appétissante..
    amitié

    J'aime

  3. Coucou verO,
    Juste un petit mot pour te dire que je n’ai pas oublié le café qu’on doit partager. Je ne suis pas allé à Marin depuis un moment, et quand j’y vais, je me décide à la der.
    Quel jour de la semaine irait bien pour toi ?
    Biz

    J'aime

Votre avis m'intéresse alors n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s